L'environnement

Trier vos déchets permet de leur donner une seconde vie. C'est un geste simple et efficace, à condition toutefois, d'en maitriser les règles.

 

Les déchets non triés sont brûlés ou mis en décharge. Le tri sélectif a pour objectif de séparer les déchets afin de les traiter différemment selon leur nature. Une manière de limiter l'impact de notre consommation sur l'environnement en recyclant les produits au lieu de les détruire.

C'est également une façon de limiter le recours aux matières premières de la planète, permettant, sur le long terme, de les préserver

 

Le tri est une des nombreuses sources de l'énergie renouvelable.

 

Une tonne de plastique recyclé économise

700 Kg de pétrole brut.

Une tonne de carton recyclé économise 2.5 tonnes de bois.

 

 

Il faut rétablir l'équilibre entre déveoppement et environnement. Les équilibres naturels sont trop souvent mis en péril par les activités humaines.

 

Pour être recyclés, les déchets sont triés par catégorie :

  • Papier
  • Carton
  • Tetra-packs (brique de lait, de soupe, de crème, jus de fruits
  • Bouteilles plastiques (transparente et couleur)
  • Métaux ( acier, aluminium)
  • PEHD (bidons, flacons)

 

Ils deviendront ensuite du papier absorbant, des pièces automobiles, des vêtements en matière polaire, des cadres de vélo, des peluches....

 

Pour fabriquer 90 000 tonnes de pâte à papier recyclé, il faut 105 000 tonnes de papier de récupération, ce qui permet de sauver l’équivalent de 420 000 tonnes de bois de forêt.

 

Pourquoi utiliser du papier recyclé ?



Pour satisfaire nos besoins, souvent futiles, en papier, des millions d'hectares de forêts sont abattus chaque année. Des forêts qui ne sont pas forcèment gérées durablement et qui voient donc leur écosystème détruit irrémédiablement. Au niveau mondial, 42% du bois exploité commercialement sert à fabriquer du papier et 17 % du bois utilisé provient de forêts vierges ! C'est à dire de forêts anciennes dont la richesse biologique doit être absolument préservée pour assurer notre avenir.
En Europe, les papetiers ont progressivement substitué les forêts naturelles par des plantations dans une logique industrielle à grand renfort de pesticides. Cette solution intermédiaire, n'est toutefois guère satisfaisante.
En France, 58% de la matière première utilisée par l'industrie Papetière française est aujourd'hui issue des papiers et cartons récupérés. Ce taux important fait de l'industrie papetière la première industrie de recyclage en France ! En 2004, 6 millions de tonnes de papiers-cartons récupérés ont repris le chemin du cycle papetier, soit autant de volumes qui ne seront pas incinérés ou mis en décharge. Sur les dix dernières années, le recyclage des papiers et cartons a ainsi connu une progression annuelle moyenne de 4,3% en France (Confédération Française de l'Industrie des Papiers, 01/2006).